Wladimir Grunberg, créateur de vitraux d'art
Wladimir Grunberg: créateur de vitraux d'art 1 rue des graviers
27600 Saint-Aubin-sur-Gaillon
06.33.04.23.63
Biographie / Galerie / Tarifs habituels

Mon parcours, mes inspirations

Wladimir Grünberg a ses racines dans la stabilité de paysans lorrains et, d'autre part, dans le mouvement des grands parents paternels venus des pays tartares, de la Russie, de la Pologne, de la Hongrie. Née en 1971, il habite en France, dans l'Eure, en Normandie depuis trois ansi.

Auparavant, il a vécu pendant deux ans dans un ermitage en Bretagne afin de retrouver une paix intérieure en harmonie avec la nature qui lui avait fait défaut pendant les longues années à travailler l'actualité au travers de l'infographie, temps de la jeunesse, du confort et de l'insouciance.

Le but ultime de son existence, son sens profond l'ont amené à faire des choix et des sacrifices : Rien ne doit entraver la quête de la Connaissance et quand il pense l'avoir atteinte, le mieux qu'il puisse faire est de la rendre aux autres sous une forme qui leur convient, qui leur semble agréable et qu'ils puissent comprendre à leur tour selon leur sensibilité.

Il aime un art limpide, un art qui révèle sa complexité avec simplicité ; il aime les jeux d'ombres et de lumière et ces antagonismes paradoxaux qui gèrent la réalité de notre quotidien.

L'Univers est en mouvement, ce fut sa première révélation.

En Bretagne, il a appris à exprimer cela en travaillant l'art celtique qui s'assimile de la même manière qu'un art de vivre.

" Ainsi je partageais mon temps entre le travail journalier chez les agriculteurs-éleveurs du voisinage, les travaux de mon jardin, l'entretien de mon ermitage et le dessin celtique empreinté aux enliminures des Bibles irlandaises richement décorées par les moines-ermites de Saint Patrick et Saint Colomban, figures emblématiques d'un christianisme celtique, indépendant et frondeur vis-à-vis de l'Eglise de Rome.

Mon matériel pour oeuvrer était très rudimentaire : de vieilles ardoises récupérées sur des toitures effrondrées et de la gouache d'écolier, rien de plus.

Ainsi je me suis plongé dans l'aspect singulier de cet art issu du Christianisme, et, j'y ai trouvé dedans les racines bien plus antiques d'un peuple profondément attaché à sa terre et empreint de mysticisme. Le mystère s'étend au travers de tout un bestiaire symbolique figurant le mouvement cyclique de l'être, de l'espace et du temps : l'Univers est en mouvement,et l'être doit perpétuellement muter pour s'élever et s'adapter ainsi à sa condition nouvelle qui crée de nouvelles conditions de mutation. De cette constatation, le celtique admet le Christianisme comme un fait marquant de son univers : il ne le nie pas il l'intégre.

Et ce fut à mon tour de muter. mes sentiments m'ont mené vers la Normandie où réside ma famille."

C'est là qu'il a découvert le travail du verre. En cherchant un moyen de rendre un reflet de ce qu'il avait appris, il se mit à graver des miroirs par sablage. Il y a exécuté les motifs récurant de la tradition celtique qui ont des bases identiques à de nombreuses cultures, et notamment scythe et scandinave et des similitudes troublantes avec la culture asiatique et même améridienne : "J'en ai déduit alors que ces bases doivent être issues de concepts similaires de l'univers original . Ainsi, quelles que soient les voies que nous choisissons de suivre, elles nous emmènent et nous dirigent immanquablement vers un même but, La Connaissance qui renverse peu à peu l'obstacles de la Croyance.

J'ai été formé à l'art du vitrail en 2003 à la Maison du Vitrail à Paris ; à l'issue de cette formation, j'ai travaillé successivement comme vitrailliste dans les ateliers Hembold (35), Vitraux Max' (60), puis de retour à la Maison du Vitrail en avril 2004 pour neuf années de bons et loyaux services. La polivalence de mon poste et la qualité de mon travail, en tant qu'exigence de mes employeurs, m'ont fournit une expérience technique et pratique exceptionnelle. Pour toutes les époques, classique ou contemporaine, et tous les styles de vitraux.

Aujourd'hui, je tente l'aventure, je monte mon dossier afin de créer mon entreprise.

Mon atelier sera donc pleinement opérationnel dans les quelques semaines à venir.

La réalisation,la technique ou l'entretient d'un vitrail vous intéresse ?

Contactez moi


Vitrail au plomb Vitrail Tiffany Sablage
Vitrail au plomb
Vitrail Tiffany

Le vitrail Tiffany est une technique du 19ème siècle inventée aux U.S.A. par Mr Tiffany. Ce type de vitrail s'affranchit de l'utilisation du plomb. Les pièces sont serties une à une avec une fine bande de cuivre autocollante et soudées à l'étain directement bord à bord. Ce type de vitrail est parfaitement adapté pour exécuter des formes complexes et imbriquées. Idéal également pour les luminaires
Sablage

Le jet de sable à haute pression permet d'attaquer uniformément une surface de verre.
Par un jeu de pochoirs on peut graver n'importe quelle forme sur du verre ou du miroir, ou autres ...

création d'un vitrail Tous les prix sont affiché H.T

Vitrerie à géométrie simple sans peinture, type losanges ou rectangles

Prix au mètre carré : entre 800 et 1200 euros

Vitrerie à géométrie simple sans peinture Vitrerie à géométrie simple sans peinture

Vitrerie à géométrie complexe ou sujet figuratif sans peinture

Prix au mètre carré : entre 1200 et 2000 euros (selon complexité)

Vitrerie géométrie complexe non peinte Vitrerie géométrie complexe non peinte Vitrerie géométrie complexe non peinte

Vitrerie à géométrie simple rehaussée à la peinture sur verre (grisailles, émaux, jaune d'argent)

prix au mètre carré : entre 1800 à 2500 euros (selon complexité)

Vitrerie à géométrie simple avec peinture Vitrerie à géométrie simple avec peinture

Vitrail au plomb ou Tiffany à motifs complexes rehaussée à la peinture sur verre (grisailles, émaux, jaune d'argent)

prix au mètre carré : entre 2500 à 3500 euros (selon complexité)

vitrerie à géométrie complexe avec peinture vitrerie à géométrie complexe avec peinture vitrerie à géométrie complexe avec peinture
(prix moyen et approximatif susceptible de varier selon la nature des commandes et les matériaux utilisés. Minimum de facturation 0.25m2)

Restauration de vitraux

  • dépiquage d'une pièce cassée et repiquage d'une pièce neuve. (40 euros HT / repiquage)
  • dépiquage, réfection et repiquage d'une pièce peinte. (entre 150 et 300 euros HT / repiquage (selon complexité)
  • démontage, remise en plomb et remasticage d'un vitrail au plomb. (à partir de 400 euros/mètre carré pour les motifs les plus simples. Jusqu'à 2000 euros/mètre carré pour les plus complexes).

Services et prestations

(formation pour le public et location d'heures pour les ateliers de vitraux)

Après 10 ans de polyvalence dans un grand atelier parisien et centre de formation au vitrail, je suis à même d'effectuer tout type de travaux sur tout type de vitraux avec tout le professionnalisme attendu.

  • Sous-traitance et vacations pour les ateliers de vitraux. 45 euros / heure HT ou 250 euros / jour
  • Formation tout niveaux. 450 euros HT / 35h



google map